Un jardin d’une échoppe de particulier dans le quartier de La Médoquine, à Talence (33)


Demande de la cliente :

Créer un jardin comestible et le plus autonome possible, avec un minimum d’entretien.

 

Proposition d’aménagement : 

  • État des lieux de l’existant ;
  • Proposition d’un plan pour chaque saison, chacun accompagné d’explications ;
  • Installation d’un composteur et de réserves à eau ;
  • Pattern de feuille ;
  • Engrais vert pour régénérer le sol ;
  • Intégration de végétaux comestibles.

 

Résultat :

Tout en flânant dans les allées, on glane fruits et légumes au gré des saisons.

 

La demande de la cliente est de repenser son jardin, d’environ 70 m2, pour le convertir en un espace comestible et le plus autonome possible. Elle souhaite pouvoir se nourrir en majorité grâce à la production de son jardin, en ayant un minimum d’entretien à y consacrer.

Nous établissons tout d’abord un état des lieux du jardin par le biais de photos et d’un plan situant l’existant (abri de jardin, terrasse, coin barbecue, plantes, cheminement central de dalles, etc.). Nous lui proposons ensuite un plan pour chaque saison, accompagné d’explications, en gardant l’existant et en rajoutant des végétaux majoritairement vivaces mais aussi quelques-uns annuels. Nous proposons un plan général sous la forme d’un pattern de feuille, avec les nervures effectuées par des cheminements de pavés récupérés et le limbe réalisé avec des végétaux vivaces, sauf le long des allées où des plantes annuelles sont introduites.

Les végétaux rajoutés sont comestibles, ceux déjà présents ne le sont pas forcément mais sont gardés et serviront de paillis à chaque fois qu’ils seront taillés. Un espace détente est prévu, avec la possibilité d’y installer un barbecue portatif et un bain-de-soleil. Nous préconisons à la cliente de procéder par étapes, en commençant tout d’abord par installer des chemins latéraux tout au long de l’allée centrale de dalles, en implantant un composteur, des réserves à eau et en semant un engrais vert pour régénérer le sol.

phacélie, fleur mellifère et esthétique

La phacélie est non seulement un bon engrais vert, mais en plus elle rend le jardin esthétique et mellifère au printemps, grâce à ses fleurs bleues. Après sa floraison, il suffit juste de couper l’ensemble des tiges et de les poser sur le sol pour fertiliser encore davantage la terre. Des végétaux comestibles peuvent être plantés en suivant.

Ce jardin nourricier et qui demandera de moins en moins d’entretien au fil des années permettra à la cliente de se nourrir majoritairement de son jardin, tout en profitant de la beauté de celui-ci. Tout en flânant dans ses allées ou en se reposant dans son espace détente, la cliente pourra ainsi glaner des fruits et légumes au gré des saisons juste en se baissant à peine.