Le souci des jardins : une plante multi-usages


De nombreux végétaux sont comestibles ou encore médicinaux. Certains sont même multi-usages ! Parmi ces plantes, nous pouvons par exemple citer le Souci officinal (Calendula officinalis), encore appelé Souci des jardins, de la famille des Astéracées.

Souci des jardins

Souci des jardins

Le Souci des jardins est tout d’abord une plante ornementale (décorative) qui fleurit du mois de mai jusqu’aux premières gelées.

C’est aussi une plante comestible. En effet, nous pouvons consommer ses fleurs et ses boutons floraux qui ont une saveur aromatique, légèrement camphrée. Les boutons de fleurs peuvent être confits dans le vinaigre et mangés comme des câpres.

Les fleurs, quant à elles, peuvent décorer des salades vertes, des salades de fruits, ou encore des petits fours. Lorsqu’elles sont pilées, les fleurs formant le pourtour de son capitule sont utilisées comme épices (elles permettent notamment d’allonger le safran, par exemple dans les potages, les sauces, les pâtes, le riz,…), ou comme colorant alimentaire naturel (inoffensif) dans le beurre et différents fromages. D’autre part, elles donnent une belle teinte aux thés et infusions.

Enfin, les jeunes feuilles de Souci sont également comestibles, permettant d’agrémenter des potages et des salades.

 

Le Souci des jardins est également une plante médicinale qui soulage tous les problèmes de santé du plus bénin au plus grave, tels que les angines, ou encore les otites.

Pour cela, il faut utiliser la fleur mondée. Ainsi, le Souci est anti-inflammatoire, diurétique, antispasmodique, soignant les troubles digestifs, les inflammations de la vésicule biliaire, les cystites et, par voie externe, les dermatoses. C’est encore une plante aux multiples autres vertus (voir schéma ci-dessous).

L’infusion des fleurs est sudorifique, elle permet notamment de calmer les douleurs engendrées par les règles. Les fleurs et les feuilles sont vulnéraires et anti-infectieuses, bonnes en dermatologie contre les maladies de peau, comme l’acné ou l’eczéma. Elles agissent aussi contre l’herpès, par exemple. La macération des fleurs dans l’huile de sésame durant sept jours au soleil est adoucissante pour la peau, cicatrisante contre les engelures, les brûlures superficielles, les piqûres d’insectes, les ulcères variqueux et lésions similaires. Ses extraits entrent d’ailleurs dans la composition de pommades cicatrisantes.

Comme remède familial, on utilise « l’huile de souci », identique à « l’huile d’arnica », à la fois dans sa préparation et dans son utilisation. Les fleurs formant le pourtour de son capitule, écrasées, sont utilisés en application sur les cors et les verrues.

Attention : le Souci est contre-indiqué pour les femmes enceintes et celles qui ont des règles abondantes.

propriétés souci des jardins

Tableau récapitulatif sur les parties de la plante à utiliser et leurs propriétés

Le Souci est utilisé dans le domaine de la parfumerie, ainsi qu’ajouté dans les produits cosmétiques, comme les shampooings et les bains moussants. Le suc obtenu en pressant des plantes possède des propriétés curatives : adoucissantes et anti-inflammatoires.

Le Souci des jardins est une plante tinctoriale, d’utilisation domestique. La décoction de ses fleurs permet d’obtenir des jaunes clairs et foncés, orangés.

D’autre part, son feuillage dégageant une odeur forte, le Souci des jardins repousse les parasites au potager. Il éloigne les mouches blanches, les pucerons, les doryphores, ainsi que les vers du chou, de l’asperge et de la tomate.

Dilué à 15 %, le purin de feuilles de Souci fortifie les légumes et améliore le sol.

Ses racines aussi améliorent la structure du sol, tout en l’assainissant.

Enfin, le Souci des jardins est mellifère. Il attire les pollinisateurs, parmi lesquels les Syrphes, sortes de mouches à rayures noires et jaunes (les faisant ressembler à des guêpes ou des abeilles, en plus petits, fins et inoffensifs) qui sont de gros consommateurs de pucerons.

usages souci des jardins

Schéma sur les multiples usages du Souci des jardins

Deux dernières choses sont à savoir sur le Souci des jardins : c’est une fleur à couper excellente en bouquet et il supporte la pollution et les embruns.

 

Alors comment cultiver le Souci des jardins pour pouvoir l’utiliser au gré de nos besoins et envies ?

Non seulement le Souci des jardins possède de multiples usages, mais il a encore une vertu supplémentaire : il est très facile à cultiver !

Bien que vivace, il se cultive comme une plante annuelle, surtout dans les régions à hiver rigoureux car il ne résiste que très rarement aux gelées. Cependant, il se ressème par lui-même facilement.

Le Souci réclame une situation ensoleillée et il s’adapte à tous sols. L’arrosage n’intervient qu’en période de fortes chaleurs.

 

Et si vous avez envie de continuer à jardiner, voici justement le calendrier lunaire des jours à venir (du 16 au 22 juillet), accompagné d’un exemple de travaux à réaliser au jardin chaque jour :

La Lune est descendante samedi et dimanche, c’est donc la période favorable aux plantations. Elle est ascendante de lundi à vendredi, c’est donc la période favorable aux semis.

Samedi et dimanche, la Lune passe devant les constellations liées à l’élément « Eau ». C’est le moment, par exemple, de butter les poireaux.

Lundi et mardi, la Lune passe devant les constellations liées à l’élément « Feu ». C’est le moment, par exemple, de récolter les groseilles.

Mercredi, la Lune passe devant les constellations liées à l’élément « Terre ». C’est le moment, par exemple, de semer des radis.

Jeudi, la Lune passe devant les constellations liées à l’élément « Air ». C’est le moment, par exemple, de couper les fleurs fanées.

Vendredi, la Lune passe devant les constellations liées à l’élément « Eau ». C’est le moment, par exemple, de rabattre les feuilles du chou-fleur pour le protéger de la chaleur.

Alors bon jardinage !

Sophie

PS : Et pour ceux qui veulent en savoir davantage sur la question de jardiner avec la Lune, un article y est justement consacré : Et si vous jardiniez avec la Lune ?

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *