Le purin d’orties


Vos plantes sont attaquées par des pucerons ou encore des acariens ? Voici un remède naturel : le purin d’orties qui est un traitement préventif renforçant les défenses naturelles des plantes. C’est un insectifuge, c’est-à-dire un répulsif contre les insectes (dont les pucerons) et certains acariens. C’est également un fertilisant car sa forte teneur en azote stimule la croissance des plantes.

purin d'orties

Orties

En voici la recette :

  • Se munir de gants et arracher 1 kg d’orties piquantes avant leur floraison (mi-avril ou septembre) ;
  • Retirer les racines (elles peuvent être utilisées en décoction) et hacher les orties de façon grossière ;
  • Mélanger dans un contenant en bois ou en plastique (surtout non métallique), avec de l’eau de pluie ou de source (après qu’elle ait reposé quelques jours pour permettre l’évaporation du chlore, l’eau du robinet peut aussi être utilisée) ;
  • Pour réaliser un fertilisant, mélanger 1 kg d’orties dans 10 L d’eau ;
  • Pour réaliser un répulsif, mélanger 1 kg d’orties dans 20 L d’eau ;
  • Recouvrir ce mélange avec un linge pour éviter que les mouches ne viennent y pondre ;
  • Le mélange dégageant une odeur nauséabonde, le mettre loin au fond du jardin pour le laisser fermenter environ 14 jours à 20 °C, ou 21 jours à 5 °C, en remuant tous les jours ;
  • Par contre, pour éviter les risques de putréfaction du purin d’orties, il ne faut pas que la température dépasse les 25 °C, ou alors surveiller quotidiennement le processus de fermentation ;
  • Une mousse blanche apparaît à la surface au cours de la fermentation ;
  • Dès que cette mousse disparaît, c’est la fin de la fermentation, donc filtrer le mélange sur un tissu fin pour se débarrasser des résidus d’orties (ces parties non utilisées peuvent être recyclées comme activateur de compost) ;
  • Stocker le purin d’orties dans des contenants en plastique entièrement fermés et opaques, à l’abri de la lumière et à une température d’environ 18 °C ;
  • Utiliser le purin d’orties dans un délai de six mois ;
  • Pour l’utiliser en tant que répulsif, pulvériser le purin d’orties directement sur et sous le feuillage des plantes, de préférence le soir, ou tôt le matin (avant le lever du soleil) ;
  • Pour l’utiliser en tant qu’engrais, diluer le purin d’orties à raison de 10 à 20 % dans l’eau, puis le verser directement dans la terre des plantes (plutôt celles non fleuries car l’azote contenu dans le purin d’orties favorise la croissance des feuilles).

Et le petit plus concerne les racines des orties : utilisées en décoction, elles servent de fongicide (contre les champignons), ainsi rien ne se perd dans les orties ! En voici la recette :

  • Couper en petits morceaux 50 g de racines d’orties piquantes ;
  • Faire tremper ces morceaux de racines dans un contenant non métallique pendant 24 h ;
  • Mélanger à 1 L d’eau ;
  • Recouvrir ce mélange avec un linge et laisser macérer 24 h ;
  • Placer le contenant sur le feu (sans changer l’eau) et porter doucement à ébullition ;
  • Une fois à ébullition, baisser le feu, poser un couvercle sur le récipient et laisser bouillonner pendant 20 min ;
  • Couper le feu et laisser refroidir complètement en gardant le couvercle dessus ;
  • Filtrer le mélange dans une passoire fine ;
  • Utiliser la décoction de racines d’orties immédiatement, ou si elle a été conservée au frais, dans un délai de 24 h ;
  • Diluer à 10 % la décoction de racines d’orties et pulvériser sur les plantes de préférence le soir, ou tôt le matin (avant le lever du soleil).

Et si vous souhaitez mettre en application ces concepts en rajoutant même un élément, voici justement le calendrier lunaire des jours à venir (du 31 juillet au 5 août), accompagné d’un exemple de travaux à réaliser au jardin chaque jour :

la Lune est descendante l’ensemble de ces jours, c’est donc la période favorable aux plantations.

Dimanche et lundi, la Lune passe devant les constellations liées à l’élément « Air ». C’est le moment, par exemple, de planter des crocus.

Mardi et mercredi, la Lune passe devant les constellations liées à l’élément « Eau ». C’est le moment, par exemple, de tailler la haie d’arbustes persistants.

Jeudi, la Lune passe devant les constellations liées à l’élément « Feu ». C’est le moment, par exemple, de supprimer les gourmands des tomates.

Vendredi est le jour d’un nœud lunaire ascendant, il ne faut donc pas jardiner.

Alors bon jardinage !

Sophie

PS : Et pour ceux qui veulent en savoir davantage sur la question de jardiner avec la Lune, un article y est justement consacré : Et si vous jardiniez avec la Lune ?

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.