L’élément important dans un jardin permaculturel : la poule


Vous désirez vivre en suivant le concept de la permaculture ? Le premier élément important à avoir dans votre jardin est la poule. En effet, l’adage essentiel de la permaculture qui permet d’être ce qu’elle est, à savoir « Un élément doit remplir plusieurs fonctions et une fonction doit être remplie par plusieurs éléments », est parfaitement appliqué avec la poule.

La poule et ses différents rôles :

Les poules ont plusieurs rôles particulièrement utiles, comme contrôler les nuisibles, désherber, fertiliser, réduire les déchets organiques, préserver la biodiversité, produire des œufs, de la viande, des plumes, du dioxyde de carbone, de la vapeur d’eau et de la chaleur.

Concernant le contrôle des nuisibles, en grattant le sol, les poules le débarrasse des limaces, des escargots, des fourmis, des cloportes, des larves de mouches et de tipules (cousins), des graines de mauvaises herbes, des fruits trop mûrs tombés par terre et contenant souvent des larves de nuisibles ou des maladies.

Concernant le désherbage et la fertilisation, les poules grattent la terre pour trouver leur nourriture, donc sans le creuser trop profondément, elles préparent le sol pour de futures plantations : le grattage permet d’aérer le sol et aussi d’enfouir leurs propres fientes dans le sol. Les fientes de poules sont riches en phosphore, potassium et calcium, permettant de réaliser un apport de fertilisant continuel. Les fientes peuvent être récupérées directement dans le poulailler et mélangé au compost, qui une fois mûr sera épandu dans le jardin. Il est aussi possible de créer un grand verger clos, dans lequel les poules pourront se balader à leur aise, leur permettant de disséminer leurs fientes un peu partout et donc de fertiliser par elles-mêmes l’ensemble du verger.

 poule poules poulailler

Concernant la réduction des déchets organiques, les poules mangent toutes les épluchures de légumes réduisant la part des déchets organiques dans les poubelles.

Concernant la préservation de la biodiversité, les races de poules peuvent être choisies pour valoriser des espèces locales.

Concernant la production d’œufs, une poule peut produire de 100 à 250 œufs par an.

Concernant la production de viande, une poule permet à une famille de 4 personnes d’avoir de la viande au moins pour un repas.

Concernant la production de plumes, celles-ci peuvent servir, par exemple, pour le rembourrage de coussins, ou encore pour l’isolation de petites structures, comme le toit du poulailler lui-même. Elles peuvent aussi être utilisées pour enrichir le compost en silice.

Concernant la production de dioxyde de carbone, de vapeur d’eau et de chaleur, les poules sont particulièrement utiles dans une serre : un poulailler à l’intérieur même d’une serre ou adossé à elle permet une symbiose climatique entre les plantes et les poules. La chaleur de la serre tempère le poulailler dans la journée et la chaleur dégagée par les poules maintient une  température nocturne correcte pour la serre. Les plantes apportent de l’oxygène aux poules, tandis que ces dernières créent du dioxyde de carbone et de l’humidité pour les plantes. Les végétaux séchés peuvent servir de litière aux poules, tandis que les fientes mélangées aux plantes séchées peuvent servir de fumier pour fertiliser les plantes.

Les besoins de la poule :

poule poules poulaillerBien entendu, afin de remplir au mieux leurs divers rôles, les poules ont aussi des besoins, parmi lesquels : la protection contre les prédateurs, l’eau, la nourriture, les cailloux et graviers, la cendre froide, l’abri, les pondoirs, les perchoirs, les occupations.

Concernant la protection des poules contre les prédateurs, il s’agit de prévoir un enclos et des perchoirs.

Concernant l’apport d’eau, les poules demandent de préférence une eau non chlorée (eau de pluie, de source, ou du puits). De temps en temps, rajouter de l’infusion de thym et d’ail dans leur eau aidera les poules à renforcer leurs défenses immunitaires et tuera leurs parasites.

Concernant l’apport de nourriture, les poules ont besoin d’une alimentation saine et variée, à base d’aliments nutritifs, locaux et de qualité (céréales, végétaux, vers, insectes, invertébrés).

Concernant les cailloux et les graviers, ils sont indispensables car ils aident les poules à digérer les aliments et à produire des coquilles d’œufs solides.

Concernant la cendre froide, elle permet aux poules de se rouler dedans pour se débarrasser des parasites (attention, il ne faut pas que la cendre macère dans l’eau, donc il faut la placer à l’abri des intempéries).

Concernant l’abri, les pondoirs et les perchoirs, les poules ont besoin d’être protégées dans un poulailler, notamment contre les intempéries et les prédateurs. Les pondoirs sont très importants pour que les poules puissent pondre et couver au chaud, tandis que des perchoirs à différentes hauteurs permettent aux poules de se placer selon leur propre hiérarchie, de se protéger des prédateurs, de permettre à leurs fientes de tomber dessous et enfin de se percher pour profiter du soleil l’hiver.

poule poules poulaillerConcernant les occupations, si une poule s’ennuie elle se laisse dépérir. L’une de ses occupations favorites étant la recherche de nourriture, il est important, par exemple, de lui semer des graines à la volée, de planter des végétaux à fruits à sa portée, ou encore de suspendre des plantes à graines au-dessus de son espace de vie. D’autre part, les poules ont besoin de la compagnie de leurs congénères, notamment leur meilleur compagnon est le coq : il protège et dirige l’ensemble du poulailler. Les poules adorent aussi avoir des poussins dont elles s’occuperont avec attention.

Bien qu’elles remplissent de nombreuses fonctions très utiles, en liberté au jardin, les poules peuvent causer divers problèmes, comme se nourrir de graines tout juste semées, ou de jeunes plants. Mais il existe une solution pour profiter des bénéfices d’une poule dans certains espaces du jardin, sans en subir les contraintes : le tracteur à poules est une clôture mobile permettant de déplacer les poules dans divers espaces du jardin, tout en les cantonnant dans un enclos. Ainsi, elles gratteront l’espace souhaité, sans détruire l’ensemble du jardin. Il suffit de déplacer le tracteur à poules régulièrement, au bout de quelques jours, et de semer ou planter après leur passage. Les poules profiteront d’une alimentation variée, tandis que le jardin bénéficiera de fertilisant naturel et sera débarrasser de nuisibles.

 

Et si vous souhaitez jardiner, voici justement le calendrier lunaire des jours à venir (du 11 au 16 novembre), accompagné d’un exemple de travaux à réaliser au jardin chaque jour : la Lune est ascendante l’ensemble de ces jours, c’est donc la période favorable aux semis.

De vendredi à dimanche, la Lune passe devant les constellations liées à l’élément « Eau ». C’est le moment, par exemple, de récolter les épinards.

Lundi, la Lune est à son périgée, il ne faut donc pas jardiner.

Mardi et mercredi, la Lune passe devant les constellations liées à l’élément « Terre ». C’est le moment, par exemple, de semer du cerfeuil tubéreux.

Alors bon jardinage !

Sophie

PS : Et pour ceux qui veulent en savoir davantage sur la question de jardiner avec la Lune, un article y est justement consacré : Et si vous jardiniez avec la Lune ?

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.