négaWatt


negawatt association 2B

La démarche négaWatt

Notre société est confrontée à deux questions majeures : d’une part comment faire face à la raréfaction des ressources énergétiques fossiles et d’autre part comment contenir le réchauffement climatique causé par ces mêmes énergies ?

Ces problématiques se posent depuis les années 70, mais pour l’heure aucune remise en question de notre système énergétique n’a été faite. Et pour cause, l’énergie est un des fondements de notre société. C’est grâce à elle que nous pouvons nous déplacer, nous nourrir, nous chauffer,….

Malheureusement, l’âge d’or d’une énergie abondante est révolu et le constat est accablant car :

  • Les inégalités se creusent. La précarité énergétique ne cesse d’augmenter en France. Ce fléau aux conséquences multiples constitue une forme de « double peine » : 20 % des ménages les plus pauvres consacrent à l’énergie une part de budget 2,5 fois plus élevée que les 20 % les plus riches.
  • Les ressources s’amenuisent, alors que la demande énergétique ne cesse d’augmenter (+27% entre 2000 et 2030 au niveau mondial, source AIE/BP)
  • Le gaspillage énergétique se généralise et représente plus de 25% (source négaWatt) de notre consommation (chauffage, télévision en veille, électroménager, etc…), ce qui prouve que nous ne considérons pas l’énergie à sa juste valeur.
  • C’est le principal contributeur au changement climatique et à la hausse des émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) (80% des émissions en 2012 (source : chiffre clé du climat, France et monde. Edition 2015).

Malgré tous ces avertissements,  nous continuons à produire et à consommer toujours plus sans se soucier du lendemain.

Est-ce inévitable ? Comment rompre avec ce comportement irresponsable et permettre aux générations futures de vivre convenablement?

La démarche négaWatt permet de faire face aux contraintes de demain sans compromettre notre mode de vie actuel. Elle est basée sur le triptyque :

  • Sobriété ;
  • Efficacité ;
  • Energies renouvelables.

 

Cette « démarche négaWatt » est triplement gagnante :

  • Pour le consommateur qui voit ses factures d’énergétiques diminuer : en réduisant à la source la quantité nécessaire pour un même service, il utilise mieux l’énergie à qualité de vie constante ;
  • pour l’emploi, par la diffusion de nouveaux équipements plus performants et le développement décentralisé de tous les métiers ; c’est une énergie non délocalisable qui est produite ;
  • pour l’environnement, car l’énergie la moins polluante est celle que l’on ne produit pas.

negaWatt Triptyque

 

La sobriété énergétique

La sobriété « consiste à interroger nos besoins, puis à agir à travers les comportements individuels et l’organisation collective sur nos différents usages de l’énergie, pour privilégier les plus utiles, restreindre les plus extravagants et supprimer les plus nuisibles ». Concrètement, il s’agit d’évaluer et de prioriser nos besoins en tenant compte de la finalité de certaines ressources disponibles pour les satisfaire. On délaisse ainsi un mode de consommation d’énergie impulsif et déraisonnable, voire boulimique, pour entrer dans une démarche d’économies d’énergies et de lutte contre le gaspillage.

On pourrait aussi résumer la sobriété énergétique par cette phrase, attribuée à Gandhi : « Vivre aujourd’hui simplement, pour que d’autres puissent simplement vivre ».

 

L’efficacité énergétique

L’efficacité énergétique concerne tout ce que la technologie va nous apporter pour réduire les consommations d’énergie permettant de satisfaire nos besoins. Dans le domaine du bâtiment, l’efficacité énergétique joue un rôle très important. Par exemple, elle concerne aussi bien l’isolation, que l’éclairage ou la production de chaleur,….

 

Les énergies renouvelables

Le recours aux énergies renouvelables apparaît donc comme le troisième pilier de la démarche négaWatt. Mais il ne peut se concevoir sans la sobriété et l’efficacité énergétiques. L’installation de systèmes d’énergies renouvelables passe nécessairement par une sensibilisation du public à l’énergie et à une meilleure efficacité des systèmes. Il ne faut pas simplement substituer une énergie (fossiles) par une autre énergie (renouvelable).a

 

Liens intéressants pour en savoir plus :

L’association négaWatt

Décryptons l’énergie (site géré par négaWatt pour sensibiliser à l’énergie)

Enercoop (fournisseur d’électricité 100% d’origine renouvelable)