Et si vous jardiniez avec la Lune ? 1


Vous souhaitez avoir des plantes en meilleure santé, davantage productives, ou croissant plus rapidement ? Nous vous proposons de tenter une expérience : Jardiner avec la Lune. Elle influence les végétaux qui voient leur vigueur dépendre des phases lunaires.

Satellite de la Terre, la Lune tourne en orbite autour de notre planète. Pour suivre le calendrier lunaire, il faut observer chaque jour les différentes positions de la Lune par rapport à la Terre, au Soleil et aux constellations de la voûte céleste.

Premièrement, il faut différencier les Lunes croissante et décroissante des Lunes montante et descendante :

  • Les Lunes croissante et décroissante concernent la révolution lunaire synodique, qui dure 29,53 jours. C’est en fait, le temps mis par la Lune pour revenir à la même configuration Terre-Lune-Soleil, c’est-à-dire à la même place dans le ciel par rapport au Soleil, vu de la Terre. Ainsi, sa partie éclairée par le Soleil et visible depuis la Terre varie de jour en jour. A partir de la nouvelle Lune, on passe par le premier quartier (il est possible d’écrire un « p » avec le croissant de Lune : c’est la Lune croissante), puis la pleine Lune et enfin le dernier quartier (il est possible d’écrire un « d » avec le croissant de Lune : c’est la Lune décroissante).
  • Les Lunes montante et descendante concernent la révolution lunaire périodique qui dure 27,3 jours. C’est en fait la hauteur apparente dans le ciel de la Lune vu de la Terre, par rapport à l’horizon, qui varie de jour en jour. Ainsi, à la même heure, la Lune est légèrement plus haute dans le ciel chaque nuit lors de la Lune ascendante, puis de plus en plus basse lors de la Lune descendante.

jardiner avec la lune cicleDurant la Lune croissante, la vitalité des plantes est également croissante. Les végétaux sont plus résistants aux maladies et c’est le moment idéal pour effectuer tous les travaux qui vont demander de l’énergie à la plante, comme la taille et la cueillette des fleurs et des fruits. Cinq à deux jours avant la pleine Lune, les semis lèveraient plus vite et leur croissance serait maximale.

Durant la Lune décroissante, les végétaux sont moins résistants mais leur goût, leur odeur et leur saveur se décuplent, donc c’est le meilleur moment de les consommer. C’est aussi la période pour effectuer les apports de compost et les traitements biologiques.

Lors de la Lune ascendante, la sève des plantes monte vers les branches. C’est le moment de s’occuper de tout ce qui se passe au-dessus du sol : récolter les légumes feuilles et les fruits, ainsi que procéder aux greffes et aux semis.

Lors de la Lune descendante, l’activité végétative se concentre sur les racines. C’est le moment de s’occuper de tout ce qui se passe dans le sol : planter, repiquer et récolter les légumes racines. Il est également plus approprié d’effectuer les travaux de taille, ceux du sol et les apports de fertilisants biologiques durant cette période.

Lune

Pendant sa rotation autour de la Terre, la Lune passe successivement devant les douze constellations du zodiaque. Selon la constellation devant laquelle elle se trouve, différents groupes de végétaux sont influencés :

  • Devant les constellations liées à l’élément « Terre » (Taureau, Vierge et Capricorne), sont favorisées les plantes-racines (ail, betterave, carotte, navet, échalote, oignon, radis, pomme de terre et fleurs à bulbes,…).
  • Devant les constellations liées à l’élément « Eau » (Poissons, Cancer et Scorpion), sont favorisées les plantes-feuilles (artichaut, céleri, chicorée, choux, cresson, épinard, laitue, poireau, plantes aromatiques,…).
  • Devant les constellations liées à l’élément « Air » (Gémeaux, Balance et Verseau), sont favorisées les plantes-fleurs (chou-fleur, brocoli, fleurs annuelles et vivaces, arbres et arbustes à fleurs, plantes aromatiques,…).
  • Devant les constellations liées à l’élément « Feu » (Bélier, Lion et Sagittaire), sont favorisées les plantes-fruits (aubergine, céréale, concombre, courge, fève, fraise, framboise, haricot, melon, piment, pois, citrouille, tomate et arbres fruitiers,…).

Quatre jours par mois il est conseillé au jardinier de n’effectuer aucuns travaux dans son jardin : le jour où la Lune et la Terre sont les plus proches (périgée), celui où elles sont les plus éloignées (apogée) et les jours où la trajectoire de la Lune coupe le plan de l’orbite terrestre autour du Soleil (nœuds lunaires ascendant et descendant).

Ainsi, voici le calendrier lunaire des jours à venir (du 14 au 18 mars), accompagné d’un exemple de travaux à réaliser au jardin chaque jour :

La Lune est montante lundi et mardi : c’est donc la période favorable aux semis. Elle est descendante de mercredi à vendredi : c’est donc la période favorable aux plantations.

Lundi et mardi, la Lune passe devant les constellations liées à l’élément « Terre ». C’est le moment, par exemple, de semer des panais. Il est aussi possible, par exemple, de bouturer par les racines des anémones du Japon lundi et de diviser des bambous mardi.

Mercredi et jeudi, la Lune passe devant les constellations liées à l’élément « Air ». C’est le moment, par exemple, de planter les lilas. Il est aussi possible, par exemple, de transplanter des touffes de perce-neige défleuries, en motte, mercredi et de tailler des rosiers jeudi.

Enfin, vendredi, la Lune passe devant les constellations liées à l’élément « Eau ». C’est le moment, par exemple, de planter des rhubarbes. Il est aussi possible, par exemple, de couper des vieilles frondes de fougères.

Et maintenant, je n’ai plus qu’à vous souhaiter un bon jardinage fructueux !

Sophie


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire sur “Et si vous jardiniez avec la Lune ?