Petit conseil de lecture : « Grammaire des jardins » de René Pechère


Vous souhaitez aménager votre jardin dans les règles de l’art ? Le livre écrit par René Pechère (1908-2002), « Grammaire des Jardins – Secrets de métier », vous offrira un panel de conseils très instructifs.

René Pechère était notamment architecte de jardins, urbaniste et professeur à l’Ecole nationale d’Architecture et des Arts visuels, ainsi qu’à l’école d’Art américaine. Suite à sa longue expérience, il a écrit ce livre en 1995, afin de livrer des « règles de bon usage pour le dessin des jardins ».

Ce livre de 129 pages est relativement rapide à lire de premier abord. Cependant, il n’est pas fait pour être lu une seule fois, puis oublié sur une étagère. C’est davantage un livre référence. En effet, selon la problématique rencontrée, il suffit de se reporter au chapitre concerné. Il répond à différentes questions aussi bien techniques qu’esthétiques sur divers sujets, tels que la dimension optimale des cheminements, ou d’une terrasse, ainsi que les angles de vue, ou encore les hauteurs à respecter. Il indique même l’orientation que doit avoir une maison et le choix du terrain sur lequel la faire construire.

Avant toute chose, René Pechère insiste sur l’observation du lieu et son Histoire, qu’il est important de prendre en compte pour éviter toute erreur. D’autre part, il apporte de nombreux exemples, tant de jardins que de paysagistes. Il cite certaines erreurs à éviter, le plus souvent illustrées par de petits croquis comparatifs, et recommande de se référer aux ouvrages d’antan pour obtenir des normes à suivre permettant d’avoir un jardin harmonieux.

Bref, ce livre est vraiment à conserver sous le bras afin de pouvoir s’y référer pour toute conception de jardin.

 

grammaire des jardins rené pechère secrets de métier

 

Et si ce livre vous a donné envie de jardiner, voici justement le calendrier lunaire des jours à venir (du 17 au 26 février), accompagné d’un exemple de travaux à réaliser au jardin chaque jour : la Lune est descendante jusqu’à lundi, c’est donc la période favorable aux plantations. Elle est ascendante les jours suivants, c’est donc la période favorable aux semis.

Vendredi et samedi, la Lune passe devant les constellations liées à l’élément « Air ». C’est le moment, par exemple, de planter des rosiers.

Dimanche et lundi, la Lune passe devant les constellations liées à l’élément « Eau ». C’est le moment, par exemple, de repiquer les laitues sous abri.

Mardi à jeudi, la Lune passe devant les constellations liées à l’élément « Feu ». C’est le moment, par exemple, de semer des fèves.

Vendredi et samedi, la Lune passe devant les constellations liées à l’élément « Terre ». C’est le moment, par exemple, de semer des carottes.

Dimanche est le jour d’un nœud lunaire, il ne faut donc pas jardiner.

 

Alors bonne lecture et bon jardinage !

 

Sophie

 

PS : Et pour ceux qui veulent en savoir davantage sur la question de jardiner avec la Lune, un article y est justement consacré : Et si vous jardiniez avec la Lune ?

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.