Le berceau de la permaculture


Concept né dans les années 1970, la permaculture commence désormais à prendre de plus en plus d’ampleur. Mais quel est donc le berceau de la permaculture ?

Berceau de la permaculture

Berceau de la permaculture

Co-fondateur de ce concept, Bill Mollison est né 1928 en Tasmanie et après avoir travaillé dans divers domaines, il est devenu Directeur d’études à l’Université de Tasmanie en 1968. Tout au long de sa vie, il s’est de plus en plus intéressé à l’environnement et à l’Histoire de la Tasmanie, notamment en étudiant et en écrivant des ouvrages sur les aborigènes et leurs pratiques. En 1974, il a développé le concept de la permaculture, avec David Holmgren. En 1978, sur un terrain de 28 hectares, Bill Mollison a créé la communauté Tagari à Stanley, ville située dans le Nord-Ouest de la Tasmanie. Avec cette communauté, il met en pratique les trois éthiques et les douze principes de la permaculture, ce qui leurs permet de vivre en autosuffisance. La Tasmanie est donc le berceau de la permaculture.

Ile situé au Sud-Est de l’Australie, la Tasmanie est un Etat australien de plus de 500 000 habitants. Surnommée « Etat naturel », ou encore « Ile de l’inspiration », la Tasmanie possède une importante biodiversité naturelle préservée. D’ailleurs, plus d’un tiers du territoire est classé en réserves naturelles, parcs nationaux et sites du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Et si vous avez envie de jardiner avant d’aller voyager dans les paysages de rêve de la Tasmanie, voici justement le calendrier lunaire des jours à venir (du 9 au 15 juillet), accompagné d’un exemple de travaux à réaliser au jardin chaque jour :

La Lune est descendante l’ensemble de ces jours, c’est donc la période favorable aux plantations.

Samedi est le jour d’un nœud lunaire ascendant, il ne faut donc pas jardiner.

De dimanche à mardi, la Lune passe devant les constellations liées à l’élément « Terre ». C’est le moment, par exemple, de récolter les pommes de terre.

Mercredi, la Lune est à son apogée, il ne faut donc pas jardiner.

Jeudi et vendredi, la Lune passe devant les constellations liées à l’élément « Air ». C’est le moment, par exemple, de couper les fleurs fanées.

Alors bon voyage et bon jardinage !

Sophie

PS : Et pour ceux qui veulent en savoir davantage sur la question de jardiner avec la Lune, un article y est justement consacré : Et si vous jardiniez avec la Lune ?

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *