L’arbre


Nous avons un lien intrinsèque avec les plantes et les arbres. Grâce à notre expiration, nous leur fournissons du dioxyde de carbone, qu’ils utilisent lors de leur photosynthèse. En échange, ils nous fournissent l’oxygène dont nous sommes nous-mêmes dépendants pour vivre. Donc l’arbre est un élément essentiel de la vie sur terre puisque sans les arbres, nous ne serions pas là. Mais l’importance des arbres ne s’arrête pas là !

 

arbre permacultureLes arbres sont bénéfiques au niveau global, notamment face au dérèglement climatique provoqué par l’effet de serre. Les arbres sont autotrophes, c’est-à-dire qu’ils créent de la matière organique à partir du gaz carbonique, de l’eau et des sels minéraux. Ils participent à la création d’oxygène et activement au cycle du carbone et de l’azote. Planter des arbres est donc l’un des moyens d’éliminer le dioxyde de carbone de l’atmosphère puisque le gaz carbonique est réabsorbé par le bois vivant. D’autre part, les polluants et les poussières en suspension dans l’air peuvent être captés par les feuilles des arbres, ces derniers agissant donc comme de véritables filtres à air.

Les arbres protègent le sol de l’érosion due au vent et à l’eau. Les racines des arbres maintiennent le sol en place dans les terrains en pente alors que leur feuillage apporte régulièrement de la matière organique pour fabriquer une litière permettant de recouvrir les terrains. Certains arbres (ceux de la famille des légumineuses) ont la capacité de fixer l’azote atmosphérique et de croître dans des conditions de sol pauvre.

Les arbres permettent de stabiliser et de régulariser l’hydrologie du sol et le niveau de la nappe phréatique. D’autre part, leurs racines permettent de filtrer l’eau, générant une meilleure qualité de l’eau. Grâce à leurs racines, les arbres aident à stocker l’eau dans le sol, puis à la libérer lentement, réduisant le volume des eaux de ruissellement, protégeant les sources d’eau et minimisant ainsi les inondations et les sécheresses.

Les espaces boisés constituent une protection contre la chaleur par le rafraîchissement de l’air ambiant. En effet, le feuillage des arbres intercepte, absorbe et reflète la radiation solaire et ainsi réduit l’intensité du rayonnement et la chaleur qui en résulte. En période estivale, aidant à minimiser les effets de températures excessives, les arbres abritent nos bâtiments et nos animaux domestiques. Les arbres nous préservent du vent, du soleil et ils rafraîchissement l’atmosphère. Ils réduisent la vitesse du vent : la vélocité peut être réduite de 50 % sur une distance de 10 à 20 fois la hauteur de l’écran végétal dense. Les arbres protègent également contre la pluie : un conifère adulte peut intercepter jusqu’à 40 % d’une précipitation, alors qu’un feuillu de même dimension en retient 20 %.

En revanche, le déboisement augmente la température de l’air, augmente la vitesse des vents et modifie la configuration locale des précipitations.

Les arbres servent à diminuer le bruit ambiant. Une ceinture d’arbres de 30 mètres d’épaisseur réduit le bruit de 6 à 8 décibels.

Les arbres assurent à plusieurs espèces d’animaux l’habitat, la nourriture et une protection contre certains prédateurs. Ils servent également de support à certaines plantes.

Plusieurs de nos aliments (comme le sirop d’érable, ou les fruits de nos vergers) et produits pharmaceutiques (tels que l’aspirine élaborée à partir d’écorce de saule) viennent d’extraits ou de transformations de substances végétales.

Transformé, l’arbre apporte entre autres du bois de chauffage ou du bois d’œuvre, de construction, de la pâte à papier, etc.

 

arbres fonctions ecosystème

 

Et si cette description de l’arbre vous a donné envie de jardiner, voici justement le calendrier lunaire des jours à venir (du 16 au 24 janvier), accompagné d’un exemple de travaux à réaliser au jardin chaque jour : la Lune est descendante l’ensemble de ces jours, c’est donc la période favorable aux plantations.

Lundi, la Lune passe devant les constellations liées à l’élément « Feu ». C’est le moment, par exemple, de tailler les lianes fruitières, comme la vigne.

De mardi à jeudi, la Lune passe devant les constellations liées à l’élément « Terre ». C’est le moment, par exemple, de récolter les topinambours.

De vendredi à dimanche, la Lune passe devant les constellations liées à l’élément « Air ». C’est le moment, par exemple, de tailler les arbustes à floraison estivale.

Lundi et mardi, la Lune passe devant les constellations liées à l’élément « Eau ». C’est le moment, par exemple, de couper les plantes aromatiques.

 

Alors bon jardinage !

 

Sophie

 

PS : Et pour ceux qui veulent en savoir davantage sur la question de jardiner avec la Lune, un article y est justement consacré : Et si vous jardiniez avec la Lune ?

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.